Une immobilisation est une notion comptable qu'il est nécessaire de maîtriser pour votre entreprise à la Réunion. Car la façon dont elle est comptabilisée dans les comptes de votre entreprise présente un réel avantage financier et fiscal. Il est à ce titre important de distinguer une immobilisation comptable d'une charge ; car là encore cela a un impact positif pour votre activité. Qu'est-ce qu'une immobilisation comptable ? Quelles sont les différents types d'immobilisations ? Pourquoi est-il important de faire le distinguo entre charges et immobilisations ?

En quoi consiste une immobilisation comptable pour votre entreprise à la Réunion ?

 

En comptabilité, une immobilisation est un bien acheté par l'entreprise dans le but de servir l'activité de façon durable.

Autrement dit, une immobilisation est une dépense qui sert l'activité de l'entreprise de façon durable, qui n'est pas consommée entièrement durant l'exercice comptable en cours ; et qui générera des avantages économiques futurs.

Une immobilisation comptable est, pour votre entreprise à la Réunion, un bien qualifié de durable dans le sens où il doit nécessairement servir l'activité de votre entreprise sur plusieurs exercices comptables. En tout cas, le bien ne doit pas être consommé au cours d'un seul et même exercice comptable, faute de quoi il ne pourrait être qualifié d'immobilisation et enregistré comme tel dans les comptes de votre entreprise.

Aussi, pour que ce bien soit enregistré en tant qu'immobilisation, il doit nécessairement posséder une valeur économique positive pour votre entreprise, tout en étant également susceptible de générer des ressources.

Les immobilisations sont de trois ordres :

  • les immobilisations corporelles : matériel, équipement informatique, matériel de transport, terrain, constructions...
  • les immobilisations incorporelles : licences, brevets, marques, sites internet, fonds de commerce...
  • les immobilisations financières : titres de participation, dépôt, cautionnement...

Par ailleurs, les immobilisations sont inscrites au bilan de l'entreprise, et plus précisément dans les actifs. Il s'agit ainsi d'un actif de long terme.

Les dépenses que représentent les immobilisations ne sont pas immédiatement déduites du résultat de l'entreprise. Elles font en effet l'objet d'un amortissement comptable sur plusieurs années, en fonction de la durée d'utilisation qui leur est propre et admise par l'administration fiscale.

Les conditions requises pour qu'un bien constitue une immobilisation comptable pour une entreprise à la Réunion

Rappelons qu'il existe trois conditions à respecter pour qu'un bien acheté par votre entreprise soit qualifié d'immobilisation. Ces conditions permettent de distinguer une immobilisation d'une charge.

Une immobilisation doit ainsi :

  • être identifiable, c'est-à-dire que l'actif est séparable des activités et susceptible d'être loué ou vendu
  • générer des avantages économiques futurs pour l'entreprise
  • avoir une valeur économique positive, dans le sens où elle doit participer à soutenir son activité économique actuelle

 Les trois types d'immobilisations comptables

Les immobilisations sont classées selon trois catégories distinctes :

  • les immobilisations corporelles
  • les immobilisations incorporelles
  • les immobilisations financières

Les immobilisations corporelles

En comptabilité, une immobilisation corporelle est un bien que l'on peut qualifier de tangible. Au niveau normatif, selon les normes IFRS/IAS pour "International financial reporting standards / international accounting standards", les immobilisations corporelles sont des actifs tangibles utilisés pour la livraison ou la fabrication de biens et/ou de services ou pour la location à un tiers. Par ailleurs, la durée d'utilisation d'une immobilisation corporelle est supérieure à un exercice comptable.

Parmi les immobilisations corporelles pouvant être comptabilisées comme tel dans l'actif du bilan de votre entreprise, cela peut être :

  • un véhicule de société ("Lien vers article "Voiture électrique : quels avantages fiscaux pour les entreprises à la Réunion ?")
  • une machine
  • un terrain
  • de l'outillage industriel
  • du matériel de bureau
  • du matériel de transport

Les immobilisations incorporelles

À l'inverse des immobilisations corporelles, les immobilisations incorporelles sont des biens qualifiés d'intangibles. Selon les normes IFRS, les immobilisations incorporelles sont des actifs non monétaires étant sans substance physique et identifiables. Cela peut être notamment :

  • une marque
  • un brevet
  • un fonds de commerce
  • un droit au bail
  • une licence de logiciel
  • une concession
  • un site internet

Les immobilisations financières

Enfin, les immobilisations financières sont des titres financiers possédés sur le long terme par l'entreprise. Cela peut être :

  • une participation prise dans une entreprise ou dans une filiale
  • un prêt accordé à une entreprise

La différence entre une immobilisation et une charge pour votre entreprise

Il existe une différence notable entre une immobilisation et une charge. Une charge est ainsi entièrement déductible au cours de l'exercice comptable, sur une année donc. Tandis qu'une immobilisation peut être déduite sur plusieurs exercices comptables, sur plusieurs années via l'amortissement comptable.

La durée d'amortissement dépend par ailleurs du type d'immobilisation et de la nature de l'immobilisation. À titre indicatif, voici quelques durées d'amortissement admises par l'administration fiscale :

  • bâtiments commerciaux, de 20 à 50 ans
  • bâtiments industriels, 20 ans
  • bureaux, 25 ans
  • entrepôts, 20 ans
  • agencements de bureaux, 10 ans
  • mobilier de magasin, 10 ans
  • matériels et outillage, de 5 à 10 ans
  • ordinateur, de 3 à 5 ans
  • logiciels, de 1 à 3 ans
  • véhicule, de 4 à 5 ans

Cette différence entre immobilisation et charge présente des intérêts pour votre entreprise, car au niveau fiscal, l'amortissement des immobilisations permet de réduire votre bénéfice imposable sur plusieurs années de suite. Ce gain fiscal vous donne par ailleurs la possibilité de bénéficier de davantage de trésorerie pour soutenir et développer votre activité.


En comptabilité, une immobilisation est donc une notion clairement définie et qui nécessite un traitement comptable particulier qu'un cabinet d'expertise-comptable est à même de réaliser pour vous. 

Si vous souhaitez faire de l’optimisation fiscale pour votre société, nous vous offrons 30 min de conseils avec un expert-comptable. 

Découvrez le cabinet

 

Ce contenu vous à plu ? Partagez-le à votre entourage !

Laissez un commentaire

Vous aimerez aussi

Quel est le rôle d'un expert-comptable pour votre entreprise à la Réunion ?
Quel est le rôle d'un expert-comptable pour votre entreprise à la Réunion ?
28 mars, 2022

Le rôle d'un expert-comptable pour une entreprise implantée à la Réunion est essentiel, que cela soit lors des toutes pr...

Quel est le tarif d'un expert-comptable à la Réunion ?
Quel est le tarif d'un expert-comptable à la Réunion ?
23 mai, 2022

Le tarif d'un expert-comptable à la Réunion dépend de plusieurs éléments, en lien avec l'étendue des missions qu'il réal...

8 façons de réduire ses charges patronales à la Réunion
8 façons de réduire ses charges patronales à la Réunion
13 juin, 2022

Représentant de 25% à 42% du salaire brut versé à chaque collaborateur d'une entreprise implantée à la Réunion - pour un...